• +0123 456 789
  • 7 DAYS A WEEK FROM 10 AM TO 6 PM

QVT : la qualité de vie au travail, parlons-en !

Les salariés restent la base de développement d’une entreprise. Leur performance et leur motivation dépendent pour autant de leur salaire mais également de la qualité de vie au travail. Une stratégie visant à améliorer cet aspect devient donc un facteur clé de réussite pour une société.

Les enjeux de la qualité de vie au travail

L’institution de sondage Toluna a réalisé cette année une étude en ligne sur 1 050 Français, âgés de 18 à 55 ans, par rapport à “la qualité de vie au travail et la performance”. Selon le résultat obtenu, 73% des interrogés pensent que le salaire et la QVT sont inséparables et que ces deux éléments sont tout autant importants pour un salarié. 13% sont même d’avis que le bien-être en entreprise importe plus que le salaire. Il va sans dire donc qu’un salarié n’est performant que s’il est épanoui dans l’entreprise. 

La qualité de vie au travail pèse d’autant plus sur trois aspects d’une société : le social, la concurrence et le travail en soi. L’aspect social implique notamment qu’il y ait un certain équilibre entre les salariés ainsi qu’une bonne organisation du travail.

La concurrence quant à elle impose aux managers une performance accrue des salariés qui, elle, repose sur un bon management ainsi qu’une formation adéquate et périodique. Enfin en ce qui concerne le travail, un équilibre doit toujours être respecté entre le droit à l’erreur, la performance, l’autonomie, etc.

Odoo • Texte et Image
Odoo • Image et Texte

QVT : les meilleures pratiques


Le bien-être en entreprise peut se baser sur deux points importants, à savoir, l’écoute et l’échange. En effet, la communication est un pilier important pour l’épanouissement du salarié.

Un salarié qui est mis au courant de sa situation en entreprise voit ses éventuelles frustrations ou son stress diminuer. Il se sentira aussi rassuré et pris en considération, ce qui va le pousser à être davantage performant. 

À la communication doit s’ajouter une formation à l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle. Le cloison étant assez étroit, les salariés ont tendance à régresser lorsqu’une situation négative survient dans leur vie personnelle. Il devient donc nécessaire de les encourager à séparer définitivement ces deux aspects de leur vie.