• +0123 456 789
  • 7 DAYS A WEEK FROM 10 AM TO 6 PM

DRH prenez le “pouvoir” - Rentrée 2020 : comment réussir vos recrutements ?

Épisode 2/5

Comme promis, nous voici au deuxième épisode de notre saga DRH prenez le “pouvoir”, avec une thématique qui tombe à pic puisque nous abordons la rentrée des entreprises pour cette année exceptionnelle qu’est 2020. 

La rentrée se profile dans les entreprises. Durant l'été, qui est une période pratiquement calme pour la plupart d’entre elles, les candidats ont eu l’occasion d’envoyer leur candidature. C’est sans doute le moment idéal car les recruteurs ont plus de temps pour scruter et analyser les profils. Parallèlement et toujours dans un contexte de crise sanitaire, les entreprises préparent leur rentrée et procèdent à la mise en place d’un plan d’action axé sur différents points dont la cartographie des compétences, l’anticipation des besoins en formation qui vont de pair avec la préparation des processus de recrutement. Mais quels sont les perspectives de recrutements pour les entreprises après la crise et comment s'assurer que chaque nouvelle embauche soit un bon investissement ? La rédaction OOTO nous fait le point dans cet article.


Bilan à court terme de la crise et perspectives pour la rentrée

Depuis le début de la pandémie de la Covid-19, le volume de recrutement au sein des entreprises se trouve globalement réduit. Le baromètre de ManpowerGroup argue l’absence de recrutements en CDI et confirme une prévision d’embauches en forte baisse. Il y a certes des entreprises qui prendront un certain temps à repartir du bon pied après cette crise, d’autres ne se sont même plus relevées. Beaucoup de secteurs peinent à sortir la tête hors de l’eau et recrutent moins - voire pas du tout - depuis ces mois de confinement. 

Néanmoins, pour la rentrée 2020, l’heure sera de nouveau au recrutement,  et même un retour des recrutements massifs pour certains secteurs essentiels tels que la santé et la logistique. Ces secteurs continuent à recruter, parallèlement à des demandes d’emploi qui se verront multipliées. En effet, d’après une enquête de la plateforme QAPA, les offres d’emplois sur certaines CVthèques ont chuté de 50 %, cependant une hausse de 44 % est remarquée après le déconfinement. La stagnation dans le domaine du recrutement n’a donc été ni constant ni durable dans certains secteurs. Les plus dynamiques étant les secteurs du BTP et de la construction, l’ingénierie industrielle, les emplois en bureau d’études ou en recherche et développement, l’informatique et le commerce. A une période que l’on pourrait encore qualifier de “critique” pour l’entreprise, comment mieux investir dans le recrutement et éviter les risques d’erreur d’embauche qui peuvent coûter cher à votre entreprise ?  

Réussir ses futurs recrutements : les étapes décisives

Le recrutement de nouveaux collaborateurs est un processus complexe nécessitant beaucoup de temps et d'efforts de la part des RH. D’une part, se tromper en embauchant le mauvais candidat pour un poste signifierait refaire le même processus et perdre autant de temps que d'argent. D’autre part, le recrutement est un long processus composé de plusieurs étapes aussi cruciales les uns que les autres. 

1- Le pre boarding, une étape plus que jamais stratégique 

Le recrutement commence dès l’étape du pre boarding. C’est une approche qui consiste à sécuriser le recrutement lui-même en préservant le meilleur candidat, bien avant la signature du contrat de travail. C’est une période durant laquelle il commence à connaître l’entreprise et  à faire les premiers prises de contacts.  Certaines tâches administratives peuvent déjà être menées lors du pre boarding comme le choix et configuration du poste de travail, les inscriptions aux différentes activités de l’entreprise, les information sur le CE et autres avantages. Le but est de garder le candidat potentiel et éviter qu’il ne change d’avis.

Odoo • Texte et Image
Odoo • Image et Texte

2- Onboarding, suite logique d’un recrutement réussi

Le recrutement se prolonge jusqu’à l’onboarding de la nouvelle recrue, c’est-à-dire son intégration. Elle constitue l’ultime étape du recrutement. Ce processus est  à prendre en compte et à ne pas négliger si on veut retenir les meilleurs profils. Pouvant s’étaler jusqu’à trois mois (six mois si renouvelable), cette période est délicate aussi bien pour l’entreprise que pour le nouveau salarié car celui-ci peut partir à tout moment, ce qui déstabilise le plan de recrutement fixé en amont, surtout en cette période où les activités des entreprises sont encore bouleversées. L’idée est de suivre et analyser le progrès du nouveau salarié. Pour gagner du temps et être plus efficace, de plus en plus d’entreprises ont recours à un outil digital pour leur solution d’onboarding RH. Plus les nouveaux collaborateurs seront efficaces, opérationnels et productif plus rapidement, mieux c’est pour l’entreprise 

Souhaitez-vous gérer au mieux l’impact de la crise sur vos métiers RH ? Avez-vous pensé au digital pour optimiser ce retour progressif à la normale ? Équipez-vous des meilleurs outils !

Pour anticiper vos recrutements, il est également important de connaître les compétences internes. Restez connecté et ne ratez pas notre article sur la cartographie des compétences, diffusé mardi prochain. 

OOTO accompagne les entreprises ainsi que leurs directions RH dans la digitalisation de leur métier. N’hésitez pas à nous contacter pour en parler !